accueil

Le premier livre écrit par Christine André vous offre un grand moment d’évasion imprégné de tendresse et d’espoir. À travers son récit, qui vous fera découvrir une approche tout à fait particulière du développement personnel, elle se mettra intégralement dans la peau de son personnage, Chadna un adorable Golden Retriever à robe dorée. Prochainement, vous trouverez sur cette page quelques passages de cet ouvrage que vous pourrez acheter en version adaptée à tous les supports numériques ou en format papier dans toutes les bonnes librairies. Vous aurez également la possibilité de commander ce roman en version papier sur internet via plusieurs plates-formes de vente en ligne telle que : Amazon, la Fnac, Cultura, Kobo et Apple.

Qu’en pense la presse spécialisée ?

Chadna un adorable Golden Retriever à robe doréeLe manuscrit « Chadna, un chien pas ordinaire » présente de grandes qualités d’écriture dans la mesure où l’on réussit avec brio à mettre en scène une réalité peu abordée dans le roman contemporain, celle des élevages canins. 
Afin de stimuler son imagination, le lecteur tire ses propres conclusions au fil de la lecture, il appréciera le ton qui d’avantage montre l’intérêt des scènes.
 On décèle à même l’ouvrage une mixité des genres : le documentaire, le policier et le spirituel, ce qui donne un projet innovateur au développement personnel. 
La structuration du récit permet au lecteur d’apprécier une histoire dynamique et homogène. 
En permettant la lecture à un large public fan de moments intenses et de rebondissements inattendus, ce manuscrit saura assurément capter son lectorat.

Un livre passionnant et captivant…

L’une des forces du récit réside dans la facilité qu’a la narratrice de s’approprier et de mettre dans ses mots des récits issus de différents registres. En effet, à un moment bien précis, afin de trouver le bon dans toutes les situations, Xéna (Golden Retriever) narre un récit tiré 
de l’Ancien Testament, où un garçon infirme évite l’enrôlement à la guerre.
 Aussi, un peu plus loin, elle s’inspire des Quatre Accords toltèques pour élimer ses pensées malveillantes envers sa maitresse. Finalement, elle récite un texte inspiré de Ānāpānasati Sutta. Cela met en évidence les connaissances que
 détient Chadna et ses multiples vies antérieures. Cette pratique cesse lors du milieu du manuscrit qui prend alors une tournure quasi policière. D’autre part, on y trouve de nombreuses références populaires, dont les chansons de Jean-Jacques Goldman
 et de Céline Dion, permettent au lecteur de rentrer plus aisément dans l’histoire et de s’identifier aux protagonistes. De nombreuses références bénéficient d’une note qui se retrouve à la fin du manuscrit, permettant ainsi aux néophytes de suivre facilement le récit.

Et pour finir !

Tout au long de son récit, l’auteur essaie de conscientiser et de responsabiliser au maximum le lecteur qui décide d’acheter ou d’adopter un animal de compagnie. De même que sans ménagement, elle pointe du doigt certaines pratiques déplorables, mais malheureusement courantes dans divers pays ainsi que chez quelques marchands de viande sur pattes qui se disent éleveurs. Ces passages du livre lui ont valu des critiques émanant de différents éditeurs qui redoutaient que cette attitude pouvait choquer et ainsi nuire à la bonne commercialisation du livre. Malgré cette remarque, l’auteur a voulu rester authentique dans sa démarche et en aucun cas n’a accepté de censurer son texte. Autrement dit, cet ouvrage s’adresse principalement à ceux et à celle qui aiment et surtout respectent leurs animaux de compagnie.

Xéna (Golden Retriever) narre un récit tiré 
de l’Ancien Testament